• Marine

Destination : Road-trip de 3 semaines en Afrique du Sud

Mis à jour : 28 juil. 2019

Pour lancer la série « Destination », je vous propose de commencer avec l’un des voyages qui m'a le plus marquée sur ces dernières années, l’Afrique du Sud, en mode road-trip.


Suggestion d’itinéraire, quelques points logistiques et ressentis, voici de quoi, je l’espère, vous inciter à visiter ce pays magique et répondre aux premières questions que vous pourriez vous poser.



N’hésitez pas à m’écrire si vous avez des questions précises. A noter également que ce voyage a eu lieu en 2014. Il y a donc nécessairement une petite actualisation à faire sur certains points. Mais j’ai vérifié la majeure partie des choses avant publication, on devrait donc être plutôt proche de la réalité 2019 !


Bonne lecture !



L’Afrique du Sud est un pays que j’ai découvert en 2014, juste avant mon départ pour l’Angleterre. C’était ma première fois sur le continent africain hors Maghreb, et je suis tombée amoureuse. Amoureuse des paysages, amoureuse des grands espaces et des animaux incroyables qui les peuplent. J’ai passé 3 semaines magiques, et pas un jour sans me dire que oui, il me faudrait revenir.


L’itinéraire


Nous sommes partis de France direction la ville du Cap (Cape Town). Nous avons passé deux jours et demi sur place puis avons récupéré notre petite voiture de location dans une agence de la ville.


Vue sur Cape Town depuis Table Moutain NP

Statue de Nelson Mandela à Cape Town

Nous avons ensuite pris la route pour le Cap de Bonne Espérance, puis Boulders’s beach (connue pour ses colonies de manchots) et Hermanus, ville étape pour l’observation des baleines.


Arrivée au Cap de Bonne Espérance

Végétation hivernale au Cap de Bonne Espérance

Un moment de calme au Cap de Bonne Espérance

La baie en direction de Muizeberg Beach

Les cabines de plage de Muizeberg

Pingouins et plage de Boulders Beach

Nous avons ensuite continué notre chemin en longeant la côte, direction Cap Aghulas (Cap des Aiguilles), puis Knysna.


Coucher de soleil sur une plage vers Aghulas

Plough Snails sur la plage à Plettenberg

Après une pause surf et requins à Jeffrey’s Bay, nous avons repiqué vers le nord, à travers le Addo Elephant National Park. Ce fut notre première rencontre, magique, avec les plus beaux spécimens de la savane.


Famille d'éléphants au Addo Elephant NP

Giraffe et oiseau à Addo Elephant NP

Famille de zèbres à Addo Elephant NP

Kudu mâle à Addo Elephant NP


Nous avons donc quitté la côté pour nous enfoncer dans les terres sud-africaines, en direction de Graaff-Reinet et la Vallée de la Désolation. Une atmosphère très différente nous aura accompagnée jusqu’à Bloemfontein et au Drakensberg.


Promenade du soir au pied du Drakensberg

Instants magiques au pied, et au sommet de ce massif montagneux majestueux et plein de surprises, niché dans le Royal Natal National Park.


Barrage dans le Royal Natal NP

Babouin dans la région de Clarens

Randonnée dans le Royal Natal NP, vers Clarens

Singe Vervet dans la région de Clarens

Cartes de l'itinéraire



Après une petite incursion d’une journée en territoire lesuthu pour marquer la moitié de notre voyage, nous sommes revenus en Afrique du Sud pour terminer notre séjour. Clarens, puis direction la côté de nouveau, en passant par Durban, avec pour objectif de rejoindre Sainte Lucia.


Bébé hippopotame à Saint Lucia

Crocodile sur les rives du fleuve à Saint Lucia

Encore de nouveaux paysages, de nouveaux animaux, et un séjour légèrement prolongé pour profiter pleinement des beautés de la région.


Coucher de soleil sur le fleuve à Saint Lucia

Phacochère à Eastern Shores NP, Saint Lucia

Enfin, la visite de notre dernier game reserve, Hluhluwe Imfolozi, et encore autant d’instants suspendus, à observer la faune, sont venus clore cette communion avec la nature.



Nyalas femelles à Hluhluwe Imfolozi NP

Puis un passage par Tugela Mouth et Ballito pour un dernier au revoir à l’océan et ses surprises, et nous voilà déjà dans l’avion du retour, au départ de Durban, le cœur lourd de devoir quitter cette terre qui sur bien des points nous aura rappelé l’Australie.


Plage vers Tugela Mouth


Le transport