• Marine

Destination : Londres nature et outdoor

Habiter dans une grande ville ne signifie pas forcément tourner le dos à la nature ! Comme vous le savez peut-être, j’ai vécu pendant 2 ans à Londres, entre 2014 et 2016, et cette ville est l'une des plus verte que j'ai eu la chance d'explorer.


J’ai profité de ces deux années pour découvrir l’Angleterre et plus largement le Royaume-Uni, qui regorgent de parcs nationaux splendides, souvent chargés d’une atmosphère presque magique et de paysages sauvages dignes des plus beaux films fantastiques.


Mais limitée par l’absence de véhicule, j’ai aussi exploré Londres et ses proches alentours, sous toutes leurs coutures. Je vous propose aujourd’hui mes coups de cœur pour une capitale anglaise version nature et outdoor. Animaux, forêts et falaises de calcaire en bord de mer, il y en a pour tous les goûts.


Ces escapades sont à considérer si vous passez quelques jours à London city et avez envie de sortir des sentiers battus. Elles sont rangées de la plus près à la plus éloignée (maximum 50 minutes de train), pour vous faciliter la vie.



1. Hampstead Heath


Accessible en métro, Hampstead Heath est de loin mon parc londonien préféré. Nature, très arboré voire sauvage, il accueille tous les jours de l’année les habitants de Londres, qui s’y retrouvent pour profiter des herbes hautes, des petits chemins qui se perdent entre les chênes, pour promener leurs chiens, observer les oiseaux sur les étangs ou dans les arbres (perruches vertes, pies, pic-verts se disputent les branches avec les écureuils). Un espace pour nager y est ouvert en été. Pensez à votre maillot de bain ! Ne manquez pas la vue sur Londres depuis Parliament Hill également.



Infos pratiques : Le parc est ouvert tous les jours de l’année. Accessible en métro, il est encadré par plusieurs stations et vous trouverez donc toujours un accès facile depuis votre point de départ. Entrée gratuite, et commerces autour pour se restaurer !


2. Richmond Park


Richmond est une petite ville sur les bords de la Tamise. Je vous recommande une promenade sur les berges pour observer le balai des pagaies ! Mais ne ratez pas le parc en lui-même, situé sur les hauteurs de la ville. A seulement une heure du centre de Londres, vous pourrez vous promener au milieu des bois et croiser les fameux cerfs et biches british ! Peu farouches, n’oubliez pas qu’ils restent des animaux sauvages et que certains spécimens sont vraiment impressionnants (de par leur taille, ou par leur nombre).



Infos pratiques : Le parc est ouvert presque tous les jours de l’année, mais les horaires varient en fonction de la saison (fermeture à 16h en hiver). Il ferme toujours la nuit. Pour vous y rendre, il suffit d’attraper l'Overground (équivalent du rer) ou métro jusqu’à Richmond, puis de grimper à pieds ou en bus jusqu’au parc. Entrée gratuite.


3. London Wetlands Centre


Cet espace est une bulle de nature, de dépaysement et d’émerveillement à quelques kilomètres de la capitale. Il n'est pas indispensable d'être fan d'oiseaux pour se régaler et se laisser envahir par une nature magique. Cachez-vous dans l'une des "hide", laissez courir votre regard sur les étangs, attrapez (ou non) une paire de jumelles à disposition, et observez. Qui sait, le calme et le temps suspendu seront peut-être rompus par un héron qui pêche, voire même par un renard sur l'autre rive, qui tente de voler les œufs d'oies mécontentes?! Le London Wetlands Centre est un ancien réservoir d’eau transformé en zone d’accueil pour la faune et la flore, qui s’y sont installées de leur plein gré. Un nombre incalculable d'espèces y vivent tranquillement, vous découvrirez les espaces marécageux et aquatiques de différentes parties du globe, ainsi qu'un mignon couple de loutres.





Infos pratiques : Le parc est ouvert presque tous les jours de l'année, excepté à Noël. Les horaires varient en fonction de la saison. L'accès est très simple. Il vous suffira de prendre le métro jusqu'à Hammersmith, puis le bus 283 vous déposera directement à l'entrée du parc. (Queen Elizabeth's Walk Barnes, London SW13 9WT). Notez que l'entrée est payante. En réservant en ligne, vous aurez droit à une réduction de 3£ environ (10£ donc).


4. Kew Gardens


Les Kews Gardens sont également appelés « Royal Botanics Gardens ». Ce parc situé à proximité de Richmond regroupe sur ses nombreux hectares un ensemble de verrières, une bibliothèque, des expositions, des jardins et des plans d’eau, ainsi que des espaces thématiques (géographiques) à ne plus savoir qu’en faire.


Je vous recommande de ne pas enchaîner la visite de Richmond Park et celle-ci, au risque de courir un peu !


J’ai particulièrement aimé la serre principale et les variétés de plantes, grimper sous les toits et faire un sauna involontaire, la serre des plantes carnivores et la pluie artificielle surprise toutes les 30 minutes, la promenade dans la canopée des arbres sur le Tree Walk (si vous avez le vertige, cela risque d'être compliqué), et enfin, le très discret Badger Sett, à ne pas louper pour retomber en enfance et se prendre pour Peter Pan! La pagode géante vaut également le coup d’œil !





Infos pratiques : Vous pouvez vous rendre aux Kews gardens en Overground. Mais je vous recommande l’option fluviale, qui ajoutera grandement à l’expérience. Le pique-nique en poche (les restaurants sur place ferment parfois pour l’organisation d’évènements), j’ai embarqué le matin vers 10h30 sur un bateau de la compagnie Thames River Boats (13£ par personne l’aller pour 1h30 de croisière) au départ de Westminster. Les horaires varient en fonction des marées, renseignez-vous! Arrivés au Kew Pier, il vous faudra marcher 10 minutes pour atteindre le portail principal du parc. L’entrée vous coûtera 15£ par adulte. J’ai trouvé cela un peu cher sur le coup, mais il faut avouer que le parc les vaut !


5. Brighton et le Seven sisters Country Park


Brighton, en général, ça parle aux expatriés londoniens. C'est un peu la station balnéaire par excellence, accessible depuis Londres, et qui regroupe de chouettes choses à voir, pour une excursion d'un weekend ou plus! Voire même pour une journée, ça se tente! Pour moi, un premier incontournable, c'est la promenade sur le Pier. Cette jetée, c'est un symbole ! On y flâne, on y mange une glace ou des churros, et on joue, ou pas, au casino! Tout au bout, on se laisse surprendre par les attractions et on s’amuse de voir les gens crier lorsqu’ils passent au-dessus de nous la tête en bas. Tout au départ de la jetée, vous trouverez la Grande roue et l’Aquarium ! Je n’ai testé ni l’un ni l’autre, mais les avis sont plutôt bons, n’hésitez pas !




Les petites ruelles qui grimpent, au bout de la grande artère principale (Richmond Pl.), et montent tout en haut de la colline, sont un petit plaisir pour les yeux ! Maisons colorées, petites échoppes, vous y croiserez surement la population hippie de Brighton ! Votre course se terminera alors dans le Queen’s park ! Vous pouvez également pousser en bus jusqu’au Golf Club de Hollingbury, les promeneurs y accèdent gratuitement et la vue sur la mer est parfaite. Promenade possible au milieu des champs en bonus.


Pour ceux et celles qui souhaitent un peu plus de nature, je vous invite vraiment à prendre le temps de vous rendre au Seven Sisters Country Park. La promenade sur les falaises (ou à leur pied à marée basse) est juste époustouflante et tellement typique ! Ça grimpe, ça descend, ça regrimpe, mais qu’est-ce que ça vaut le coup ! Les couleurs sont folles et vous croiserez peut être quelques animaux, moutons ou lapins ! La promenade peut commencer d’un côté ou de l’autre des falaises (deux parkings sont accessibles en bus) et vous pourrez également prendre le temps de vous promener dans les marais sur le chemin du retour ! Respirez à fond le bon air du large.



Infos pratiques : Pour vous rendre à Brighton, c’est plutôt simple. Depuis Londres, il vous faudra prendre le train à Victoria, vous plongez dans un livre pendant 50 minutes environ, et le tour est joué. Une fois sur place, les bus vous emmèneront partout dans la ville et les environs. Pour le Seven Sisters Country Park, on monte à bord de la ligne 12 direction Coaster au niveau du Sea Life Center de Brighton, et cela prend une petite heure ! La vue depuis l’étage du bus vaut le coup ! Pour les logements et les repas, un tour sur Airbnb et Trip advisor devrait être suffisant, tant les options sont nombreuses. Brighton possède un petit côté hippie qui ravira les amateurs de seconde main et de nourriture végétarienne.



Alors, tentés par cette nouvelle façon de voir Londres? Vous aimeriez que je vous parle également des parcs nationaux et jolis lieux nature un peu plus loin de la capitale mais accessibles en transports en commun? N'hésitez pas à partager vos envies en commentaires.


Et pour contribuer au blog Get ready, n'hésitez pas à nous envoyer vos articles et photos à getready.preparationauvoyage@gmail.com. On a hâte de vous lire!

44 vues

"Explorer, cela signifie trouver des réponses et revenir les partager avec les autres." Mike Horn